Les différents types d'ouverture de fenêtres



Ouverture et fermeture des fenêtres



L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors de l'achat de fenêtres pour son habitation reste l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne servent qu'à faire rentrer la lumière. En premier lieu, on trouve la fenêtre à battants, qui s'ouvre vers l'intérieur, la fenêtre à soufflets, entrebâillée dans sa partie haute, et évidemment la fenêtre coulissante, idéale pour la cuisine. Certains systèmes s'ouvrent de deux façons, à l'image de la fenêtre oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée. Parmi les fenêtres plus originales, se trouve la fenêtre à guillotine, où une partie glisse sur l'autre à la verticale.

Fenêtre en bois, en plastique ou en alu



Le choix du matériau des fenêtres est lié à deux éléments primordiaux : l’esthétisme et votre budget. Il faut en effet qu’elles puissent s’assortir avec l'ensemble de votre maison. La fenêtre en polymère thermoplastique se pose sans difficulté, s'entretient facilement et s'avère la plus économique. Gare cela dit aux premiers prix. La fenêtre en bois se distingue par sa très bonne isolation, sa solidité et son charme.

Devis fenêtre alu

Désormais, elle est également appropriée pour les grands formats. La fenêtre en aluminium est plutôt réservée aux constructions modernes. Très résistante, elle se décline aussi dans de multiples coloris. Vous pouvez encore opter pour une fenêtre mixte, avec bois à l'intérieur et aluminium à l'extérieur. Les personnes habituées ont la possibilité de poser leurs fenêtres.

Cela dit, il est préférable de faire appel à un menuisier. Vous êtes sûr d’avoir une pose aux normes et rapidement. Par ailleurs, vous profiterez alors d'une TVA à 7% pour l'installation mais aussi pour le coût des fenêtres. Pour finir, des assurances couvrent les éventuels dommages. L’un des facteurs à considérer au moment de l’achat d'une fenêtre est la sécurité, d'autant plus en rez-de-chaussée, avec un but : décourager les potentiels voleurs.

Les huisseries comme l’ajout de volets et la qualité du verre y contribuent. Vous trouverez entre autres des vitrages retardataires d’effraction. Vous pouvez encore ajouter une protection à vos fenêtres aisément accessibles. Classique, au bord supérieur arrondi, ovale ou en triangle : il existe plusieurs dessins d'ouvertures. De multiples tailles standards sont fabriquées.

Si une taille standard ne convient pas au cadre pour une poignée de millimètres, il est envisageable de faire des adaptations. Toutefois, des dimensions inédites contraignent au sur-mesure. Evidemment le prix s'en ressent et l’intervention d’un professionnel qualifié est indispensable. En neuf comme en restauration, les ouvertures constituent l'un des principaux points de l'isolation du logement. En effet, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de vous faire perdre beaucoup d’énergie.

Au-delà du confort thermique, il s'avère essentiel de prendre en considération le confort acoustique. C’est pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Beaucoup se tournent aujourd'hui vers le double vitrage. Pour les habitations HQE, il convient de poser du triple vitrage. Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage et que vous voulez une meilleure isolation, vous pouvez poser une vitre supplémentaire sur une fenêtre en bois.

Matériau, forme, taille, ouverture constituent les éléments du coût des fenêtres. Pour vous donner une idée, une fenêtre à battants fabriquée bois se vend en moyenne à 500 euros ; le prix le plus intéressant d'une fenêtre PVC se monte à 120 euros, d'une fenêtre alu 350 euros. Au prix de la fenêtre, s’ajoutent généralement les pièces comme les cache-fiches. La pose de fenêtres efficaces est enfin synonyme d'économies d'énergie. Dans ce cadre, vous pouvez prétendre à un crédit d'impôt..


En savoir plus :